Arbre energie

***LES SECRETS DE L’ÉNERGIE DES ARBRES***

L'ÂME DES ARBRES...La sylvothérapie est une pratique ancienne venue du Japon pour diminuer le stress et l’anxiété par la proximité ou le contact des arbres...L’arbre, en tant que véritable alchimiste, nous enseigne la sagesse en nous connectant à nos racines et à notre joie de vivre...Citation...Tu trouveras dans la forêt plus que dans les livres, les arbres et les rochers t’enseigneront des choses qu’aucun maître ne te dira...St-Bernard

Xvm9e38dd1e e449 11e4 bb3f 3ae7bdac6666 805x453Mémoire et secrets de l’Arbre vivant Selon Pierre Dubornay...

Cela prend environ cent ans pour un arbre à devenir mature spirituellement, il est comparable à un jeune adulte. A partir de quel âge un arbre devient-il vénérable ? Difficile à dire mais à partir de l’an mille, une déforestation systématique a détruit les mémoires vivantes des chênes millénaires qui étaient les gardiens de grands secrets.Les druides leur avaient confié les plus grands trésors de sagesse, et grâce à des opérations magiques, leur avaient attaché des entités psychiques crées spécialement pour conserver les « archives » spirituelles à travers les âges. Encore de nos jours, il existe quelques arbres héritiers de ces anciennes pratiques (ils ont plus ou moins quatre siècles d’existence). Si vous avez la chance de voir un tel être, faites-vous le cadeau de méditer à ses pieds et offrez-lui le vœu que sa vie soit longue et prospère. En échange, il vous donnera sans doute un don, un rêve, une guérison de vos mémoires émotionnelles. Vous pourriez même avoir des visions de temps anciens dont cet arbre se souvient....

Druides

Autrefois, notre vie dépendait de notre capacité à contacter l’âme et l’esprit de la Nature. A cette époque, nous vivions en union avec les forces de la Nature, libres, naturels et intenses. Cet intime contact permanent débouchait sur une connaissance très poussée des forces naturelles, de la façon de composer avec, et une capacité de détecter ses moindres signes et humeurs. Évidemment, cela engendra toute une culture d’histoires, de contes et légendes dont le symbolisme est souvent difficile à comprendre aujourd’hui. Cependant, certaines pratiques chamaniques se font encore aujourd’hui, généralement sous forme de superstitions, tradition ou folklore.

Vieux de plus de 2000 ans, l’Arbre de Tule, un Cypress Ahuehuete, est considéré comme l’un des plus larges et plus vieux arbres vivants au monde. Son tronc fait 10 mètres (33 pieds) de diamètre, sa circonférence 54 mètres (178 pieds). Sa hauteur atteint les 40 mètres (130 pieds) de haut, et le diamètre de sa feuillure d’environ 51 mètres (170 pieds). Son poids fait plus de 500 tonnes. Imaginez la mémoire !
Comment se guérir auprès d’un Arbre ?
Il est dit que contrairement à l’homme qui respire environ vingt fois par minutes, les arbres eux inspirent au printemps et expirent en automne. Ils vivent dans d’autres espaces temps. Ont-ils une vie intérieure ? Ne vous est-il jamais arrivé de vous questionner à la vue d’un arbre majestueux : ont-il une vie intérieure en plus d’émerveiller nos cœurs ? Pendant des centaines de milliers d’années, toutes les cultures du monde ont non seulement mentionné que l’homme communiquait librement avec les arbres, mais aussi célébrait ses pouvoirs de guérison. Les hommes ont changé, mais les arbres eux, patientent et attendent que nous nous éveillions.

1.- Comment choisir un Arbre
Certains arbres sont plus forts que d’autres, d’autres sont carrément « magiques ». Choisissez un arbre droit (pas forcément grand), équilibré, dégagé autour. Vous avez une impression de sérénité puissante, douce et énergétique à la fois. Exemple: un pommier surpuissant peut nettoyer les vies antérieures et activer les chakras.

2.- Comment procéder ?
Vous vous sentez attiré par un arbre, sans doute est-il en train de vous parler. Parfois, un arbre peut vous attirer sur le coup pour, ensuite, vous rendre indifférent. Cela signifie que cet arbre a fini son travail sur vous. Calmement, il suffit de s’approcher le plus près possible de ses branches pour entrer dans sa bulle, ou encore son aura. En pensée ou verbalement, dites clairement votre intention. A ce moment, l’échange guérisseur s’opère instantanément.

AUTOMNE & HIVER : Pour se débarrasser de douleurs, tensions, toxines ou de lourdeurs. Dos contre l’arbre, unissez-vous à l’énergie d’endormissement qui le remplit. Visualisez vos énergies inutiles couler vers la terre et se dissoudre.

PRINTEMPS & ÉTÉ : Besoin de force, de vigueur et d’entrain : ventre contre l’arbre, entourez-le de vos bras et ressentez l’énergie de l’arbre. Peut-être ressentirez-vous sa joie qui circule jusque dans la moindre de ses feuilles ?

3.- Qu’est-ce qui se passe ensuite ?
Vous avez le temps et voulez aller plus loin ? Au pied de l’arbre, méditez et laissez votre aura se nourrir des forces environnantes, et laisser ces dernières circuler dans vos articulations en faisant des mouvements doux.

Lorsque vous sentez remplie de ces énergies, faites une offrande à l’arbre pour le remercier. Il peut s’agir d’une fleur, une pierre, une pensée de gratitude ou une pincée de tabac (herbe sacré amérindien). Entourez-le de vos bras et ouvrez-lui votre cœur. Il est important de respecter cette loi d’échange d’énergie.

« Si on touche à Arbre, on devient un arbre ! » (Citation de Georges dans le film belge Le Huitième Jour de Jaco Van Dormael).

Osez… une énergie à la portée de tous
Entendez-vous cet appel à la nature et à la vie simple résonner dans votre cœur ? Le temps est venu de répondre à cet écho. Nos ancêtres vénéraient les arbres et nous parlent depuis la nuit des temps. Leur voix nous dit de retourner dans la nature et de parler aux arbres, aux sources, aux rochers. Chaque espèce a son caractère, ses rituels propres et est une divinité avec laquelle il est possible d’entrer en contact pour recevoir ses forces et ses conseils. Vous accorderez-vous ce temps d’aller vous-même dans la forêt, de vous reconnecter au peuple des arbres et aux esprits de la Nature ? Tout un monde peut s’ouvrir à cette compréhension.

Dans ce processus de retour à nos origines, les arbres jouent un rôle majeur. Ils sont les enseignants silencieux des secrets de la Nature, se révélant être à la fois les portes et les gardiens, les énigmes et les réponses. Laissons-les nous enseigner comment guérir, comment parler à la terre, aux autres et aux étoiles. Si vous apprenons à communiquer de nouveau avec les Arbres, qui sait si nous ne trouverons pas de nouvelles solutions à tous ces problèmes qui nous paraissent insolubles actuellement ?

Souvent, nous n’avons besoin que d’une idée forte ou d’une intuition, une étincelle qui peut surgir lors d’un contact conscient avec un arbre. Tout peut arriver à qui s’ouvre aux arbres… un rêve guérisseur, une rencontre attendue !

Mythologie et Culture Ancienne
L’Arbre de vie : Les premiers rédacteurs de la Bible s’inspirent de cet Arbre mythique et historique, qu’on retrouve dans la Genèse sous forme de l’Arbre du bien et du mal, planté au centre du jardin d’Éden par Yahvé. En Mésopotamie, à Eridu, l’Arbre sacré (Ishkanu Noir) dont les racines plongent jusqu’au centre du monde dans les profondeurs du monde souterrain.

L’Arbre de la connaissance : L’Arbre de la Science du Bien et du Mal qui représente l’instrument de la chute d’Adam et d’Ève. La Genèse dit que Dieu « fit pousser du sol toutes sortes d’arbres à l’aspect agréable et aux fruits délicieux. Il mit au centre du jardin l’arbre de la vie, et l’arbre qui donne la connaissance de ce qui est bon ou mauvais.» (Genèse 2,9) « Le Seigneur Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Éden pour le cultiver et le garder. Il lui fit cette recommandation : « De tous les arbres du jardin tu peux manger, mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement. » (Genèse 2, 15-17).

L’Arbre renversé (Yoga) : l’Arbre Açvattha représente l’Univers issu du Brahman qui est Énergie Absolue. Dans les textes Védiques, l’Univers prend la forme d’un Arbre renversé dont les racines partent du ciel, les branches et les feuilles recouvrent la Terre dont elles aspirent la force de Vie. Éternel, tous les mondes reposent en cet Arbre dont les racines vont vers le haut et les branches en bas, représente Brahmane « La Pureté » ; c’est ce qu’on nomme la Non-mort. (Khata-Upanishad). Cet Arbre Cosmique présente de nombreux points communs avec l’homme. D’ailleurs, le yogi se positionne lui-même dans la situation de l’Arbre dont les racines, plongées au plus profond de la terre pour puiser en elle la vie et l’énergie.

L’Arbre des mondes : L’Arbre sephirothique représente les forces de Dieu. Il est l’un des symboles les plus puissants de la Kabbale. Certains Maîtres le nomment « L’ami de l’Homme », il est également « Arbre de Vie ». S’étendant du haut vers le bas, le soleil l’éclaire entièrement. Cet arbre diagramme est composé de dix sephiroth, qui sont des états possibles d’un être Unique. A partir de l’unité originelle, c’est l’expansion manifestée du cosmos tout entier. On peut le comparer à une graine, une semence. Si vous la plantez, elle fera apparaître devant vous toute la création avec sa multitude de créature. Tout est là, tous les éléments, les principes, les facteurs avec lesquels le Seigneur a créé le monde. » O.M. Aivanhov.

L’Arbre Cosmique: Pilier de l’Univers des Mayas. Au centre du Cosmos se dresse l’Arbre de Vie Cosmique dont le nom est « CIEL RELEVÉ » car les Dieux utilisèrent un Arbre pour soutenir le Ciel après l’avoir relevé.

Le Ciel est lui-même soutenu par 4 autres arbres placés aux 4 coins de la Terre. Les côtés du carré sont orientés vers les 4 points cardinaux et le cosmos tout entier tourne autour de l’axe formé par l’Arbre central.

Cet Arbre ne sert pas seulement de pilier ; il est aussi le canal cosmique qu’empruntent les âmes. Il plonge ses racines dans le monde des enfers, dresse son tronc dans le monde terrestre et lance ses branches vers le royaume des cieux.

L’Arbre de méditation: Le Sycomore. La légende Égyptienne veut que le dieu Thot inscrivait sur ses feuilles le temps des cycles de vie et le devenir des hommes et de tout être vivant. C’est le premier arbre cité dans les textes sacrés et considéré comme « un temple de méditation ». La Princesse Nout engendra également Osiris sous ses branches d’un sycomore dont le corps fut par la suite enfermé dans son tronc, pour pouvoir enfin le ressusciter. Râ trônait au levant, tandis que la Déesse Hathor, créatrice du monde, siégeait au couchant. Tous deux se tenaient sur un sycomore.

L’Arbre des révélations : C’est auprès d’un Chêne qu’Abraham reçut les révélations de Yahvé. En raison de son rôle axial, il était un instrument de communication entre le Ciel et la Terre. En entendant la voix de Dieu dans un Chêne, Abraham leva la tête et aperçut trois visages : la Trinité divine venait de naître. Zeus parlait également à Ulysse sous un chêne (ce mythe fut ensuite repris par les romains avec Jupiter). Dans l’Odyssée, Ulysse va consulter à deux reprises «le Feuillage Divin du Grand Chêne de Zeus ».

L’Arbre magique : Les druides celtes ont développé la plus complexe des cultures magiques autour des arbres. Pour eux, la Forêt est un Temple Magique. Notamment, ils créèrent notamment les runes divinatoires (Alphabet des Arbres). En se basant sur le cycle des Arbres, ils dressèrent un calendrier druidique. Un horoscope des arbres peut cerner les différents types de personnalités. Les cultes et rituels des druides celtes se pratiquaient dans des clairières de forêts denses qu’ils considéraient comme des temples naturels.

Interrogeant le ciel dans les branches des chênes, ils taillaient les runes du destin dans leur bois, soignaient différentes sortes de blessures et guérissaient les malades avec des décoctions de feuilles dont eux seuls avaient le secret.

L’Arbre Sacré ou l’Arbre de Bodhi : Après avoir médité durant 7 jours sous le Figuier Sacré, Gautama eut l’illumination et devint Bouddha. Devant les filles de Mâra et les assauts de ce démon, son cœur était resté paisible comme un lotus. Lorsque la nuit fut venue, l’aurore de l’illumination qu’il avait cherchée monta lentement dans son cœur. Méditant sur la douleur humaine, il fut éclairé à la fois sur sa genèse et sur les moyens de l’anéantir. Lorsque le jour parut, le Bodhisattva atteignant l’illumination parfaite, était devenu un Bouddha. Les rayons émanant de son corps resplendissant atteignaient les confins de l’espace. Il demeura en méditation durant sept jours, puis le Bouddha resta en méditation auprès de l’Arbre quatre semaines encore. »

L’Arbre des possibles : Cet Arbre est le lien entre le passé, le présent et le futur. Il porte en lui les pensées de milliers d’auteurs, internautes, artistes, scientifiques… En France, cet Arbre permettait à n’importe quel être humain d’explorer tous les futurs possibles de l’humanité. Ses racines se nourrissent d’histoires personnelles et planétaires. Ses branches dessinent de nouveaux futurs et parcourent les mondes biologiques, technologiques et exogènes. Parmi tous ces possibles, l’Arbre se doit de trouver la plus belle Voie pour la Vie. Cette Voie qui serait pour chacun de nous, enfin, synonyme de Moindre Violence...

Blue avatar 08 1Les Arbres Guérisseurs...


Depuis la nuit des temps, l’Arbre a toujours fasciné l’homme. Les cultures anciennes privilégiaient l’union de l’homme avec la nature : Arbre cosmique, Arbre de Vie ou Arbre de connaissance. Un formidable appel se fait aujourd’hui sentir mondialement nous invitant à renouer ce contact avec la nature, la vie simple et réelle. L’importance de l’Arbre du monde merveilleusement rendue dans le film AVATAR de James Cameron, s’intègre dans ce mouvement...

Blue avatar 08 1

Que signifie « Arbre du Monde », « Arbre Cosmique », « Vortex »?


Pour ceux qui portent plus d’intérêt, vous retrouverez à la fin de cette chronique, une liste exhaustive de différentes mythologies et légendes portant sur l’Arbre Sacré.Selon des études scientifiques, plus de 80% de nos communications sont non-verbales. Donc, nos pensées, nos attitudes et nos énergies sont plus importantes que les mots. De plus en plus de personnes spirituelles sentent cette manière d’échanger les informations qui est celle des chamanes du monde entier. Rien d’étonnant que dans votre jardin, les parcs, une forêt ou même en pleine ville, les arbres aussi échangent avec nous. Il ne s’agit pas de conversation verbale, souvent c’est une sensation d’amour, de calme et d’énergie qui nous envahit. Partout, l’énergie des arbres est disponible et essentielle. Cette énergie nous guérit, nous équilibre et nous relie à la terre et au ciel. En retour, offrons-leur nos pensées les plus nobles et notre gratitude...


Il est possible à tous de vivre une sorte d’expérience spirituelle en communiant avec le monde naturel. L’enseignement qu’on en est retire n’est pas dogmatique puis qu’il provient directement des perceptions intérieures de chacun.Selon Carl Johan Calleman, PH.D biologie moléculaire, vivant actuellement en Suède, conférencier mondial et écrivain de « Solving the greatest mystery of our time : the Mayan Calendar and the transformation of consciousness », l’Arbre du Monde est le pilote de l’évolution à travers le temps : c’est un arbre magique décrit dans le Popol Vuh (l’équivalent de la Bible des écritures sacrées des Mayas – le récit de leur création). C’est aussi l’arbre utilisés par les shamans pour accéder à tous les mondes. Dans la spiritualité Maya, l’Arbre du monde génère les quatre directions sacrées allant hors du centre sacré, le Yaxkin, destiné aux humains et qui leur permet d’accéder aux mondes spirituels...

Chene ceiba

Chêne Ceiba


L’Arbre sacré dans la culture celtique est le Chêne, en terre maya c’est le Ceiba, et dans la spiritualité indienne, le Banian, sous lequel Bouddha vivant ses illuminations. Au Québec, et suivant la spiritualité Essénienne, l’Érable est considéré comme un Maître. Selon la mythologie, l’Arbre du Monde fut créé en premier dans l’univers et tout le reste émane de lui. Dans les cérémonies, les Mayas nourrissent l’Arbre du Monde.Les arbres sacrés ont tous quelque chose en commun, des racines qui plongent dans les entrailles du monde inférieur, un gros tronc dans le monde du milieu, et des branches et des feuilles qui atteignent le monde supérieur, le cosmos. Nous pouvons voyager dedans pour accéder à des mondes parce que les arbres sacrés sont une structure vivante de tous les mondes. Que ce soit Yggdrasil en Scandinavie, l’Arbre de Vie Sacré de la Kabbale, ou l’Arbre Sacré du Monde du Milieu Celtique, toutes les sciences sacrées des cultures anciennes considéraient ces arbres comme des moyens de circulation pour la conscience, la perception humaine. Tous les shamans finissent par apprendre à voyager dans les trois mondes...


Nous observerons l’Arbre du monde de la mythologie maya de la création, l’Avis Mundi de la Terre, comme le VORTEX central qui pilote le système de notre planète. Les sources sont le Popol Vuh, et de nombreuses inscriptions mayas et les poteries cosmologiques qui dépeignent l’Arbre., L’Arbre du monde génère les quatre directions sacrées du monde solide. Ces directions ne sont pas juste le Nord, le Sud, l’Est et l’Ouest géographique.Le point de vue sacré des Indiens d’Amérique et des Mayas et que les qualités spirituelles arrivent dans le monde matériel de chaque direction, et quand nous « centrons », nous pouvons voir et entendre « l’esprit » en lisant les informations venant des directions. « Centrer » signifie générer l’arbre en nos corps et l « l’esprit » est simplement le savoir qui existe dans les mondes invisibles, qui sont tout aussi réels que le monde visible...The fountain14

L’Arbre du monde avait été généré dans l’imagination du Premier Père au début du Grand cycle long de 5,125 ans.Il n’y a pas que les Mayas car l’histoire transmise par la tradition européenne nous raconte qu’Odin, grand Dieu nordique, aurait passé neuf jours en concentration intense, sans manger ni boire, en haut d’un arbre. Dans son voyage dans le ciel, il vit un arbre géant si immense qu’il servait d’axe du monde, ses branches remplissant le monde entier, ses racines portant la terre, son tronc le monde terrestre, et ses branches le ciel. Il voyait que l’arbre est le gardien de la sagesse la plus profonde, de nos espoirs les plus hauts.Plus près de nous, peuple de l’Amérique du Nord, la mentalité ancestrale, pour qui la Nature était tout à fait vivante, pleine d’énergie spirituelle, de forces et de pouvoirs, d’arbres, de sources et de rochers magiques...

Le chamanisme de nos ancêtres n’était pas une échappée vers d’autres mondes mais plutôt la sacralisation du quotidien. Pour eux, Dieu n’était pas ailleurs, mais ici et maintenant, tout autour de nous et en nous. Les arbres étaient le chemin, une échelle vers d’autres mondes. Il montait dans ses branches pour recevoir ses conseils de sagesse et les délivrer à tous. Ce qui concurrençait directement avec les représentants de l’Église. Pour nos ancêtres, qui vivaient en union avec la Mère-Terre, les paysages parlaient à l’âme, reflétant le cosmos et les énergies à l'oeuvre...

948026eeda69a3d6b5fec9397243f086La destruction massive des Arbres...
 

Les religions anciennes fondaient leur pouvoir sur l’ignorance et la peur. L’église interdisait la communication avec les forces naturelles pour lire le futur ou guérir. En les christianisant, les missionnaires ont détruit les cultures ancestrales. Un certain archevêque anglais combattait férocement les anciennes pratiques spirituelles et écrivit: « Si les indigènes étaient moins bêtes, ils sauraient que c’est le vrai Dieu qui a créé toute la nature pour la seule jouissance de l’homme. J’appelle tous les Prêtres de notre Sainte Église à exterminer avec le plus grand zèle toutes ces anciennes croyances païennes. » Mille ans plus tard, on voit où nous a mené cette mentalité d’exploitation, de destruction totale de la planète que l’on n’aurait jamais pu imaginer !Pendant qu’on abattait les arbres guérisseurs, les sources magiques ont été bouchées ou dédiées à la Vierge. Représentant de puissants réservoirs de mémoire akashique, les cercles d’arbre et de pierres sacrées ont été interdits et furent oubliés, jusqu’à tout récemment...

Tout ce qui est vivant est animé par la matrice de l’être. Les arbres, comme toutes les plantes et les animaux ont une âme support de vie.Dans la graine ou dans le gland, l’information de la réalisation de l’être en devenir est codifiée.Si le programme peut se manifester au mieux, c’est-à-dire se mettre en action dans ce qui lui convient le mieux, l’arbre peut devenir un être majestueux et même devenir le maître des arbres de la foret.C’est souvent le gardien qui protège et donne l’information de l’état général matériel de la forêt aux esprits guides protecteurs (devas) qui peuvent à leur tour, organiser un plan de sauvetage à un niveau invisible.Tant que l’homme laisse la nature libre, tout est géré au mieux. Les arbres plus faibles laissent la place aux plus vigoureux et lui servent d’engrais lorsqu’ils meurent et pourrissent...

140611033620340912

 

La lumière est la force d’attraction de l’arbre vers le ciel, et la richesse de la terre lui donne l’engrais nécessaire à son évolution.Les arbres forment une communauté mondiale et tout comme les humains, viennent expérimenter la matière et communier avec les autres règnes. Certains servent de lieux d’habitation, d’autres de supports ou de défense Ils ont des spécificités qui nourrissent la terre différemment, certains l’acidifiant, d’autres l’asséchant.

Les hommes ont compris depuis longtemps tout ce qu’il pouvaient tirer du bois de ces arbres et bien souvent sans prendre conscience que ce sont des entités vivantes, les coupent, brûlent ou arrachent par commodités et sans toujours avoir la conscience d’en replanter et actuellement, il est facile de constater des désordres se mettre en action naturellement.Le poumon de la terre, l’Amazonie est la partie la plus gravement détruite par avidité humaine et au rythme actuel de déforestation, la forêt amazonienne est supposée avoir disparu en 2030.Heureusement, certaines personnes plus en communion d’âme, ont noué des liens spécifiques au cours des siècles et sont servi du côté spirituel pour aider les autres humains...Mefofyj

COMMUNIQUER AVEC LES ARBRES...

Pendant des centaines de milliers d'années, les hommes ont communiqué librement avec les arbres. La sagesse et les pouvoirs de guérison des arbres étaient célébrés par toutes les cultures du monde.
Pour la mentalité ancestrale, la nature était tout à fait vivante, pleine d'énergies spirituelles, de forces, d'arbres, de sources et de rochers magiques.
En ce temps où la forêt recouvrait toute l'Europe, nous cultivions une connaissance très poussée des forces naturelles, afin de composer avec elles, d'en détecter les moindres signes et humeurs. Notre vie dépendait de notre capacité à contacter l'âme de la nature.

Puis vint une époque où les autorités religieuses interdirent la communication avec les forces naturelles pour lire le futur ou guérir. Les arbres guérisseurs furent abattus, les sources magiques ont été bouchées ou dédiées à la Vierge. Les cercles d'arbres ou de pierres sacrées ont été interdits et ont sombré dans l'oubli... jusqu'à aujourd'hui.

Un arbre centenaire vous paraît sûrement vénérable n'est-ce pas ? Pourtant, c'est l'âge auquel il parvient à maturité spirituelle. Il est comparable à un jeune adulte. A partir de l'an mille, une déforestation systématique a détruit les mémoires vivantes de chênes millénaires qui étaient les gardiens de grands secrets.

A travers, les âges, les druides leur avaient confié les plus grands trésors de sagesse, et leur avaient attaché des entités psychiques créées pour conserver les « archives » spirituelles. Les druides, qui avaient une grande connaissance sur le pouvoir des arbres, récoltaient le gui en respectant des règles strictes pour en tirer la quintessence tandis que le chêne accueillait le gui pour son meilleur développement.

De tout temps, les chamans et autres mages et dames de savoir naturel, dites ‘sorcières’, entrent en contact avec les arbres dont ils puisent une force extraordinaire.Toujours, de par la loi de l’échange, ils remettent un cadeau à cet arbre, que ce soit une prière, un salut, un soin matériel ou simplement de l’engrais.Il existe encore de nos jours quelques rares héritiers de cette ancienne pratique. Ils ont au moins 4 siècles d'existence. Si vous avez la chance de voir un tel être, prenez le temps de méditer à son pied, et n'oubliez pas de faire une prière pour que sa vie soit longue et prospère. Il vous en sera reconnaissant et vous donnera sans doute en échange une bénédiction, un don, un rêve guérissant vos mémoires émotionnelles.

Il se peut même que vous ayez des visions de ces temps anciens, dont ces arbres se souviennent.Les arbres jouent un rôle crucial dans ce processus de retour à nos origines. Ils sont les enseignants silencieux des secrets de la nature.A leur contact ou à celui de l'Esprit habitant l'arbre, il est possible de recevoir forces, conseils, guidance.Dans un parc, un jardin, un bois, une forêt, ou même en pleine ville, des arbres cherchent à nous parler, à échanger avec nous. Le plus souvent, une profonde sensation de calme, d'amour, d'énergie nous envahit. En échange, donnez-leur votre gratitude, votre encouragement et vos pensées les plus belles. L'énergie des arbres nous nettoie, nous guérit, nous équilibre, nous relie à la terre et au ciel.
Parfois, une intuition, une idée forte peut surgir lors d'un contact conscient avec un arbre. Un rêve guérisseur, une rencontre attendue... tout peut arriver à qui s'ouvre aux arbres.

Il est permis à toute personne consciente de l’expression divine sous toutes formes, d’entrer en contact avec ces âmes manifestées en arbres.Un échange très intéressant peut alors avoir lieu en tout respect les uns des autres.Il est bien entendu, qu’au premier abord, une personne qui désire communiquer avec un arbre doit respecter sa nature et ne pas systématiquement chercher à lui donner une forme humaine comme certains dessinateurs se plaisent à faire...

Energie des arbres

COMMENT SE CONNECTER À UN ARBRE...

Allez vous promener en forêt, de préférence seul,Choisissez un bel arbre, une confiance doit s’établir à la vue de l’arbre choisi
Approchez vous vers son tronc et avant de le toucher demandez mentalement à l’arbre de vous aider.
L’arbre à choisi d’être arbre, avec la majesté de sa propre espèce, qu’il soit sapin, hêtre, saule ou peuplier. C’est avant tout avec l’esprit de l’arbre, que la communication se fait d’âme à âme.Pour se faire, un balayage des pensées restrictives doit avoir lieu pour laisser la place au possible. Tout est possible !

Il est important d’entrer en contact avec les arbres, commencez par vous présenter, puis par égard à cet arbre et tout ce que ses frères vous ont donné depuis des milliers d’années, remerciez et demandez pardon pour toutes les erreurs et le mal que vous avez pu leur faire, dans l’inconscience de l’unité. Honorez toute la lignée de ses ancêtres. Puis un sentiment de paix et de respect doit se manifester envers l’arbre choisi. La communion se faisant d’abord en silence. Ressentez le lien s’établir et lorsque vous sentez qu’il y a une vibration spéciale, alors vous pouvez lui parler à haute voix. N’attendez pas une réponse orale mais télépathique.

Parfois, le vent peut aider un arbre a faire bouger ses branches et provoquer un bruissement de feuillage.Vous pouvez alors soit, enlacer l’arbre et lui donner tout votre amour, et recevoir à votre tour, toute la force de cet arbre qui peut vous régénérer rapidement ou simplement vos mains dessus, votre front peut aussi faire contact avec l’écorce.  Il n’est pas nécessaire d’entourer l’arbre, placez simplement vos mains en contact dessus.

Fermez les yeux, faites le vide dans votre esprit, relaxez vous, écoutez les bruits subtils de la nature.
Rester ainsi ( entre quelques secondes et 2mn) puis remerciez l’arbre et reprenez votre marche en forêt, si possible en conscience. (La marche consciente est également très bénéfique et permet d’augmenter votre niveau vibratoire.)

Les arbres sont des capteurs naturels d’énergies cosmo-telluriques...
– Énergie cosmique, captée par les branches
– Énergie tellurique, captée par les racines


L’arbre agit donc comme un lien entre la terre et le ciel.
Lorsque l’on entre en contact avec un arbre, c’est le même principe que la radiesthésie, il s’établit une connexion entre vous et l’arbre, grâce à l’énergie de la nature.
Les humains sont aussi des capteurs d’énergie, placé comme les arbres entre le sol et le ciel nous sommes baignés en continu par des courants cosmiques et telluriques qui nous traversent et permettent la communication entre notre esprit et la matière.

Attention :Ne choisissez pas un arbre malade, car, ayant besoin d’énergie, il prendrai la votre, et cela vous fatiguerai au lieu de vous donner de l’énergie. Choisissez un arbre fort et en bonne santé et restez quelques minutes ainsi en communion énergétique. Surtout n'oubliez jamais de le remerciez et le saluez honorablement...

Energie des arbres 1

Les qualités des Arbres


L’énergie des arbres et des plantes est remplie de qualité et d’oxygène. Des éléments sont emmagasinés partout dans la nature. Cela se crée naturellement grâce au soleil. Les rayons du soleil activent des courants qui ce nomment courants tellurique et cosmique. Lorsque l’on fait les exercices dans la nature, nous pouvons aller chercher ces qualités et les intégrer. Chaque plante a une qualité et une vertu qui lui sont propres. ..

Noyer: Persévérance et Courage
Mélèze: Souplesse Naturelle
Tilleul: Patience et Tolérance
Cerisier: Joie de Vivre
Bouleau: Sentiment de respect et Dignité
Pruche: Reconnaître nos Trésors Cachés
Cèdre: Harmonie Intérieure
Érable: Amour Inconditionnel
Pin: Calme et Magnétisme
Chêne: Sagesse d'un Maître

Pour aller chercher les qualités, nous devons simplement choisir un arbre qui pourra selon son harmonie nous partager son essence et qui sera profitable pour nous. Le choisir selon notre ressenti, en fonction de la santé qu’il dégage.

Placez-vous debout devant l’arbre et regardez 1 mètre au-dessus de votre tête, repérez le point central où vos yeux se pausent, et fixez une marque dans votre mémoire, cela est votre « entrée ».
Ensuite, s’asseoir à environ 3 mètres de l’arbre sur un coussin (si possible), et créer un lien de coeur avec lui par la pensée.

Pendre le temps de le remercier pour ce travers d’énergie que nous nous apprêtons à faire.
Le calme doit s’installer en nous. Lorsque l’on sent notre tranquillité (d’esprit) le lien est établi.
On crée alors une bande magnétique qui partira de notre tête, et pénètre dans l’arbre à l’endroit établi plus tôt. La bande magnétique redescend au cœur du tronc de l’arbre. Elle parcourt ensuite les racines de l’arbre et revient vers nous en nous pénétrant par le chakra de base (1er).

Au début de l’exercice, nous devons nous concentrer seulement sur la fabrication de cette bande et la mettre en place. (La faire circuler au moins trois à quatre fois).

Vous sentirez établie votre bande magnétique après quelques allers-retours, vous n’aurez plus à y penser, cette bande travaillera pour vous.

Respiration à effectuer pendant l’exercice :

Prendre une respiration profonde par le nez depuis le chakra de base, la retenir, et souffler doucement par la bouche jusqu’à re-pénétrer l’arbre par votre « entrée ».

Inspirez lorsque votre souffle pénètre l’arbre, captez sa vibration harmonique.

Puis ramenez l’énergie jusqu’à vous, et recommencez.
Votre respiration crée le rythme de l’exercice.

Faites le plein d’énergie solaire cosmique et tellurique, ainsi que de la qualité que vous avez choisi d’augmenter dans votre aura.

 AVANT DE COUPER UN ARBRE...

Si vous devez absolument couper un arbre majeur saluez cet arbre en touchant son tronc et prévenez- le quelques jours avant, afin que l’âme de l’arbre puisse choisir un autre arbre relais. Ainsi, il peut aussi prévenir les oiseaux et autres insectes d’aller habiter ailleurs.La communion télépathique fonctionnant aussi entre les autres royaumes.De la même manière, lorsque vous cueillez des fruits, remerciez cet arbre et bénissez-le.

Ceci l’honore et le rend plus productif. Comme tout être, savoir qu’il ou elle réalise bien sa mission lui apporte joie et grandeur. L’arbre à une âme et un ego.Ego sum qui sum… Je suis celui qui est… dit la source de toute vie…

La nouvelle Terre peut vraiment se manifester si les hommes comprennent qu’ils en sont responsables et modifient leurs comportements en comprenant qu’ils sont un avec la nature.Dès qu’une majorité comprendra qu’elle peut avoir un échange différent avec les dévas des différents royaumes, un équilibre se mettra en action.Les arbres ont des leçons à nous donner, des aides naturelles et de bons conseils, alors, apprenons à entrer en contact avec eux et à écouter avec notre cœur divin.Que le meilleur soit, pour tous les royaumes...

Hol treeoflight

« Un arbre est un réservoir d’énergies qui viennent de la terre et du soleil. Et ces énergies qui, depuis les racines jusqu’à l’extrémité de ses branches, ne cessent de circuler à travers lui, il est possible de les capter. Vous êtes dans un jardin ou dans la forêt. Choisissez un arbre, le plus grand, le plus beau, et adossez-vous à lui en plaçant votre main gauche dans votre dos, la paume appuyée contre son tronc, et la paume de votre main droite sur votre plexus solaire. Puis, concentrez-vous en demandant à l’arbre de vous donner de sa force… Vous recevez cette force par la main gauche et, par la main droite, vous la déversez dans votre plexus solaire. C’est une sorte de transfusion d’énergies, comme si l’arbre vous donnait de sa sève. Et quand vous vous sentez rechargé, remerciez-le.Vous vous demandez comment un arbre peut vraiment vous aider… Il vous aidera si vous le considérez comme un être vivant, intelligent, et si vous l’aimez. Grâce à cette compréhension, à cet amour, vous établissez avec lui une relation harmonieuse, et peu à peu vous sentez que cette relation vous régénère et vous apporte la joie....Extrait / La Charpente de L'univers / Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Source...http://www.prosveta-canada.com/en-esprit-et-en-v%C3%A9rit%C3%A9

***

L'ARBRE DE VIE

00yggdrasil tree

 KISHKANU NOIR   (MÉSOPOTAMIE)


 À Eridu, en Mésopotamie, se dressait le KISHKANU NOIR, l' Arbre sacré dont les racines, plongeaient jusqu'au centre du monde, dans les profondeurs du monde souterrain... Les premiers rédacteurs de la Bible s'inspirèrent de cet Arbre mythique et historique, que l'on retrouve dans la Genèse sous la forme de l'Arbre du bien et du mal, planté au centre du jardin d'Éden par Yahvé...


00tree

  L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE (LA GENÈSE)


 Dieu « fit pousser du sol toutes sortes d'arbres à l'aspect agréable et aux fruits délicieux. Il mit au centre du jardin l'arbre de la vie, et l'arbre qui donne la connaissance de ce qui est bon ou mauvais.» (Genèse 2,9)
 
« Le Seigneur Dieu prit l'homme et l'établit dans le jardin d'Éden pour le cultiver et le garder. Il lui fit cette recommandation : 
De tous les arbres du jardin tu peux manger, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement. » (Genèse 2, 15-17)
 
Cet Arbre de la Connaissance ou de la Science du Bien et du Mal représente l'instrument de la chute d'Adam et d'Ève...

 

L'ARBRE HAKIKAT (MUSULMANS)

La Hakikat est symbolisée par "un arbre nourri de la terre et de l'eau et dépassant le septième ciel"... Il représente l'état de béatitude auquel le mystique accède lorsqu'il dépasse la réalité des apparences. C'est ainsi qu'il rejoint la Réalité Suprême, l'Union Originelle où l'Être coïncide avec Dieu.
 
 
L'ARBRE CHEZ LES TATARS DE L'ALTAÏ
 
Au cœur du  nombril de la Terre, centre de tout, pousse le plus grand des arbres terrestres : Un arbre florissant dont le sommet touche la demeure du Grand Dieu.
"La couronne de l'arbre répand un liquide divin d'un jaune écumant.  Quand les passants en boivent, leur fatigue se dissipe et leur faim disparaît... Quand le premier homme, à son apparition dans le monde, désira savoir pourquoi il était là, il se rendit près de cet arbre gigantesque dont la cime traverse le ciel...  Il vit alors, dans le tronc de l'arbre merveilleux, une cavité où se montra jusqu'à la ceinture une femme qui lui fit savoir qu'il était venu au monde pour être l'ancêtre du genre humain...
 
MYTHE DE LA CRÉATION : " La terre n’existe pas encore. Dieu demande à son compagnon de plonger au fond de l’eau et de lui rapporter un peu de boue afin de créer la Terre. Dieu crée la Terre et un arbre se met à pousser. Cet arbre est nu, sans feuilles et sans branches. Dieu est triste et prononce une formule magique : «Qu’il y ait des branches !» et aussitôt neuf branches poussent sur cet arbre. Dieu est satisfait et prononce une seconde formule : «Qu’il y ait neuf hommes au pied des neuf branches et que de ces hommes, naissent les neufs races humaines !» Il arriva comme Dieu avait commandé et les neuf races humaines naquirent de cet arbre...

 

00renverse

L'ARBRE RENVERSÉ...L' AÇVATTHA  (TEXTE VÉDIQUE)


 L' AÇVATTHA représente l'Univers issu du Brahman, l'énergie absolu. Dans les textes Védiques, l’ Univers prend la forme d'un Arbre renversé dont les racines partent du ciel alors que les branches et les feuilles recouvrent la Terre dont elles aspirent la force de Vie . "Cet Açvattha éternel, dont les racines vont vers le haut et les branches en bas, c'est le pur, c'est le Brahmane ; le Brahmane, c'est ce qu'on nomme la Non-mort. Tous les mondes reposent en lui." (Khata-Upanishad)
 Cette Arbre Cosmique présente de nombreux points communs avec l'homme. D'ailleurs, le yogi se met lui-même dans la situation de l'Arbre dont les racines, plongées au plus profond de la terre pour puiser en elle la vie et l'énergie...

Alex grey gaia1L'ARBRE COSMIQUE...PILIER DE L'UNIVERS /LE CIEL RELEVÉ"   (LES MAYAS)

 

Au centre du Cosmos se dresse l’ Arbre de Vie cosmique...Son nom est « CIEL RELEVÉ » car les dieux, après avoir relevé le ciel, utilisèrent un Arbre pour le soutenir. Le Ciel est lui-même soutenu par 4 autres arbres placés aux 4 coins de la Terre. Les côtés du carré sont orientés vers les 4 points cardinaux et le cosmos tout entier tourne autour de l’axe formé par l’ Arbre central.Cet Arbre ne sert pas seulement de pilier ; il est aussi le canal cosmique qu’empruntent les âmes. Il plonge ses racines dans le monde des enfers, dresse son tronc dans le monde terrestre et lance ses branches vers le royaume des cieux....

Yggdrasil

YGGDRASIL (MYTHOLOGIE SCANDINAVE)


 
Le monde entier est soutenu par YGGDRASIL. Cet Arbre, aux feuilles éternellement vertes, plonge ses racines dans les profondeurs souterraines et s'élève au dessus du monde entier, au plus haut des cieux. 

Il est le pilier gigantesque qui relie les 3 niveaux cosmiques. Identifié tantôt à un frêne et tantôt à un if, Yggdrasil est à l’origine de toute vie, de toute connaissance et de tout destin.
 
Yggdrasil, dont les branches s’étendent au-dessus de l’ Univers, est supporté par 3 racines immenses : 
 
- La 1ère plonge dans Mimisbrunn, la source de la sagesse située dans le monde des géants. 
 
- La 2ème s’ancre dans Hvergelmir, située dans les ténèbres profondes de Niflheim (les enfers)
 
- La 3ème racine est située dans le ciel, le sanctuaire des Ases, et plonge dans Urdarbrunn, la source du destin. 
 
Principe de vie et de mort, Yggdrasil symbolise également tout le savoir ésotérique : pour posséder la science des runes, Odin devra s’offrir en sacrifice, en restant suspendu pendant neuf jours à l’une de ses branches, le flanc percé de sa propre lance...

 

Yggdrasil tree fantasy hd wallpaper 1920x1080 5579

Yggdrasil, pilier canalisant les énergies cosmiques sur Terre...

 

***

Arbre de vie ou sephirotiqueL'ARBRE DES SEPHIROTH (LA KABBALE)


L' Arbre sephirothique, au sein duquel Dieu à implanté ses forces, est l'Arbre des Mondes. Il représente l'un des symboles les plus important de la Kabbale. Nommé par certains maîtres :"L'ami de l'Homme", il symbolise la Vie, il est également "Arbre de Vie"." L'ARBRE DE VIE S'ÉTEND DU HAUT VERS LE BAS ET LE SOLEIL L'ÉCLAIRE ENTIÈREMENT. "
 
Cet arbre, ce diagramme, est composé de dix sephiroth, qui sont autant d’états possibles d’un être Unique. C'est l'expansion manifestée du cosmos tout entier à partir de l’unité originelle."On peut le comparer à une graine, à une semence: plantez-la, elle fera apparaître devant vous toute la création avec la multitude des créatures. Tout est là, tous les principes, tous les éléments, tous les facteurs avec lesquels le Seigneur a créé le monde." O.M. Aivanhov

00om

Quand j’ai voulu trouver un système qui rende compte de l’origine et de la structure de l’univers, j’ai étudié ce qu’enseignent les grandes religions de l’humanité. La représentation qui m’a paru la meilleure, la plus vaste et en même temps la plus précise, c’est dans la tradition juive, dans la Kabbale, que je l’ai trouvée : l’Arbre séphirotique, l’Arbre de la vie...Omraam Mikhaël Aïvanhov Source...https://www.prosveta.fr/l-arbre-s%C3%A9phirotique

Publié par Cristalyne  17 Mai 2017  Colonne de feu 2