07d767ee6ac0e2a52c4dab4dde5c304b 1261907101***Vers la Nouvelle Époque***

 

Ce que les gens du monde ancien pensent et disent de vous n'est pas intéressant; vous ne devez pourtant pas le négliger, ni lutter contre leurs croyances. Mais ce que vous ne devez pas faire, c'est de vous laisser secouer ou troubler par ces pensées et paroles dépassées. Cherchez, dans votre vie intérieure, et dans vos manifestations extérieures, à être en harmonie avec le Divin en vous; vous serez alors forts, sains, doués. Le monde actuel, et encore plus celui de la nouvelle époque, ont grand besoin de tels hommes et femmes, et ils vous donneront, avec empressement, la place qui vous convient. Je vous donne maintenant une règle fort importante: il est vrai qu'il y a des contradictions qui vous déplaisent, des épreuves qui vous surprennent; cependant, vous qui comprenez, GARDEZ VOTRE PAIX, elle vous est indispensable.

Malgré les pensées et les courants perturbateurs qui peuvent vous côtoyer, ne vous déconcertez pas, ne perdez pas votre foi dans le Bien, ni votre joie de progresser vers une vie meilleure. Dieu est bon. Il a tout prévu. Il est fort. Tout s'arrangera, et vous en serez témoins. Dans vos conversations, ayez conscience de l'expression, de la valeur de vos paroles; et soyez attentifs à ce qu'elles peuvent manifester: soit le courant des idées humaines, ou la clarté constructive des énergies Divines. Vous pouvez parfois, inconsciemment, avec le ton de la voix, avec le regard ou l'expression du visage, avec les mouvements de votre tête ou de vos mains, vous mettre en désaccord avec les forces de la Nature Vivante, ou avec celles de votre prochain. De même qu'un musicien est concentré sur l'harmonie des tons de l'instrument dont il joue, vous aussi observez si vos pensées et vos paroles manifestent l'humilité et l'harmonie du Divin qui est dans votre âme.

EXERCEZVOUS A RENDRE MUSICAUX, HARMONIEUX, VOTRE MARCHE ET LES MOUVEMENTS DE VOTRE CORPS... 

Dans ce but, tenez votre esprit en liaison étroite avec le Monde raisonnable supérieur, avec les courants du Soleil, avec le rayonnement des pensées des Etres angéliques.C'est par les moments de méditation que l'homme maintient et renforce ce contact précieux. Dans un endroit isolé, tenez-vous debout, le corps bien droit, l'esprit, et la respiration calmes, les mains tombant le long du corps, le pied droit un peu en avant du gauche; tournez-vous de préférence vers l'est, et élevez votre pensée.C'est ainsi que, par cette évasion momentanée du monde matériel, par L'APPEL QUE VOTRE PENSEE ADRESSE, vous pourrez établir le lien indispensable avec les puissants courants de vie qui irradient des mondes supérieurs, avec les Etres évolués qui ne demandent qu'à vous aider...

Affermis, joyeux, vous reprendrez ensuite votre travail avec une nouvelle énergie physique et psychique. L'élève de la nouvelle époque a soin d'entretenir en lui la vie pure, calme, harmonieuse. Le matin, au lever, lavez-vous doucement le visage, avec la joie et la reconnaissance d'être debout; faites votre toilette, habillez-vous, ET QUE VOTRE PREMIER TRAVAIL SOIT DE VOUS LIER INTERIEUREMENT AVEC DIEU, LE CREATEUR, d'où émane, le courant ininterrompu de pensées élevées et de nobles sentiments; laissez-les pénétrer en vous pendant ces quatre ou cinq minutes de liaison, et votre allure, votre regard et vos paroles seront harmonieux et bienfaisants. Ne vous occupez pas des pensées superficielles du monde ordinaire, perpétuellement agité; ces pensées sont semblables au marteau qui frappe, ou au couteau qui tranche: ils finissent toujours par s'abîmer eux-mêmes!

La vraie vie n'est pas dans le gaspillage des énergies vitales qui sont en nous; la vraie vie est fondée sur l'Amour, comme puissance sans égale par sa force constructive. Vous qui vous préparez à la rencontre de la nouvelle vie, pleine et harmonieuse, exercez-vous A ENTRETENIR SAINTEMENT ET EN SILENCE ce lien sacré avec la lumière solaire, à capter la vague vivante qui élève et ennoblit chaque être qui la reçoit. Ne vous occupez pas de l'amour terrestre; sans que vous le vouliez, il se manifestera; au moins, ne l'attirez pas consciemment. Si l'eau est boueuse, ne la remuez pas; laissez-la tranquille, et la boue se déposera toute seule au fond. Vous, élèves de la vie, soyez sensés, intelligents, fermes et raisonnables; ne remuez pas la boue du bas-monde, mais travaillez sur vous-mêmes pour vous purifier dans tous les domaines. Se purifier ne signifie pas se juger, se blâmer, ni s'attarder sur ce qui est négatif en soi; vous risqueriez ainsi de créer des états maladifs en vousmêmes; se purifier signifie s'attacher au positif, au Bien, et l'entourer d'amour, le développer avec foi, pour qu'il devienne assez puissant pour balayer le mal.

Occupez-vous exclusivement du côté positif des choses; alors vous serez forts, résistants aux épreuves, sains de corps et d'esprit, stables dans l'amour et la foi qui sont les bases de la nouvelle culture. Le Bien, la Vérité, l'Amour ont été déposés en l'homme dès sa création; il doit seulement apprendre à les manifester et à se servir de leurs forces pour en nourrir justement son âme, son intellect, et son coeur. Celui qui cherche ailleurs les biens et la paix auxquels son âme aspire, se trompe et perd son temps; CES BIENS ET CETTE PAIX SONT LA, EN VOUS-MEMES! Ayez la pensée active; apprenez à réfléchir d'une façon réelle; débarrassezvous des fausses croyances et des superstitions; étudiez silencieusement, profondément, les courants qui passent en vous, les différents états d'âme, et donnez à chacun la valeur et la place qui lui conviennent. C'est un travail captivant. N'attendez pas d'être parfaits pour vous manifester! Non! Commencez dès maintenant à vous entraîner humblement, dans les petites choses. Avec le travail sur vous-mêmes, intérieurement et extérieurement, vos possibilités augmenteront de plus en plus dans toutes les facultés de votre âme.

N'attendez pas; commencez à aimer tous les êtres dans la mesure qui vous est aujourd'hui possible; votre amour grandira sans cesse. Il ne suffit pas, si vous aimez quelqu'un, d’être gentil avec lui, de l'embrasser, etc. Mais de comprendre ce dont il a besoin dans sa vie physique ou spirituelle, et comment vous pouvez l'aider sans le blesser, d'une manière adroite. Son âme alors se réjouira en secret, et la vôtre aussi, puisqu'elles sont soeurs, issues du même Père; toutes vos facultés se développeront un peu plus. C'est ce que j’appelle la nouvelle naissance du Christ dans les âmes, les intellects et les coeurs des hommes. Vous avez maintenant sur la terre des conditions très favorables pour vous purifier et vous perfectionner; il serait vraiment dommage que vous ne les utilisiez pas au maximum, car, après, vous les chercheriez avec regret. Vous vivez sur cette planète Terre, où gouverne l'Archange Michel, avec son épée ardente; longtemps encore cette épée jouera son rôle dans le monde; où elle touche, tout se purifie... 

UTILISEZ INTELLIGEMMENT LE TEMPS QU'IL VOUS RESTE A PASSER SUR LA TERRE; liez-vous par la pensée aux énergies des courants qui arrivent du Soleil; elles vous soutiendront dans vos efforts actuels d'amélioration et de préparation aux conditions de la Vie Nouvelle. Dans la vie individuelle, dans celle de la famille, dans celle de toute la société, de tous les peuples, une grande révolution s'accomplit, telle qu'on n'en vit jamais; mais tout est pour le bien! Pourquoi? Parce que les changements des temps actuels sont utiles pour tous, petits et grands! Réfléchissez à ce sujet, et vous serez persuadés de la véracité de mes paroles. Le Soleil commence à exercer une influence accrue, et vivifiante, sur la Terre; cette influence aidera les hommes à apprendre à vivre justement et à accomplir la Volonté de Dieu. Toutes les planètes ont deux sortes d'influences: les unes bonnes, et les autres mauvaises; MAIS TOUT EST BON ET BENEFIQUE QUI VIENT DU SOLEIL...

Je vous répète donc que l'époque actuelle vous apporte les conditions les plus propices à l'acquisition du Bien; vous vivez un moment très important de l'activité de notre Univers. Dès votre lever, le matin, affirmez ceci: "Maintenant, le Seigneur gouverne sur la terre et dans le monde. Maintenant, le Christ règne. Maintenant, l'Archange Michel juge et purifie le vieux monde avec son épée de feu. Tous les règnes terrestres deviendront le Règne du Seigneur Vivant avant longtemps. Le temps vient, et il est déjà venu, où la Terre aura un troupeau et un BERGER. Seul l'Amour Divin manifesté, seules la Sagesse et la Vérité Divines, étudiées et appliquées, portent la plénitude de la Vie. (Tiré d'une leçon de l'Ecole, du volume "La Conscience Eclairée”). Liberté, limitation Le disciple est libre et c'est pourquoi il se limite lui-même. Celui qui ne se limite pas lui-même est limité par la nature. (Les Paroles Sacrées) 2/ La VOIE de SORTIE Un jour, au camp d'été dans les montagnes de Rila, arriva un groupe de touristes; ce groupe était composé d'instituteurs et de professeurs des écoles de l'Etat bulgare. Fraternellement accueillis, on les installa le mieux possible dans les tentes...

Après s'être restaurés et reposés, les touristes manifestèrent le désir de s'entretenir avec le Maître. Ils Lui posèrent différentes questions, et l'un d'eux Le pria de leur développer quelques idées fondamentales de Son Enseignement de Vie Nouvelle. REPONSE: LES HOMMES N'ONT PAS ENCORE ETUDIE ET APPROFONDI CE QU'EST L'AMOUR. En général, ils n'ont encore de lui qu'une conception très vague, nébuleuse, indéterminée; cela tient à ce que, jusqu'à maintenant, ils n'ont étudié et envisagé, dans leurs paroles et dans leurs écrits, que les ombres de l'Amour. Par Amour, je comprends la chose la plus ACCESSIBLE dans la vie de chacun; car l'Amour est partout, toujours présent, et prêt à se manifester dans tout être, petit ou grand. L'Amour est l'unique et éternelle force par laquelle la vie nous parvient et acquiert sens et mouvement. Aucune autre force ne peut réunir harmonieusement familles, sociétés, peuples. Dans la société actuelle, le manque d'Amour est une anomalie...

Grâce à lui, les humains pourraient pénétrer dans leurs conditions de vie et d'esprit réciproques, et s'entraider les uns les autres. Chaque être sur la terre a une certaine tâche à accomplir; il n'est pas venu en vain, pour ne rien faire! L'Amour est la force qui prévoit et procure les conditions grâce auxquelles l'homme peut se développer normalement, d'après sa nature. Où l'amour est absent, il y a la violence, et celle-ci ne libère pas d'une autre violence. Or, tous cherchent à s'évader des conditions contradictoires de la vie actuelle; il faut une VOIE DE SORTIE! L'Amour seul peut nous apporter l'abondance. Si j'ai un pain, j'en offre la moitié à celui qui n'en a pas. Je ne lui donnerai pas TOUT le pain, car la loi nous dit d'aimer notre prochain "COMME NOUS-MEME". Si deux nouvelles personnes arrivent, qui n'ont pas non plus de pain, je dirai au premier: “Donne à l'une de ces personnes la moitié de ton demi-pain, et je donnerai à l'autre la moitié du mien". Donnons toujours par moitié, et tous seront satisfaits. Agissant ainsi avec amour et raison, nous nous conformons à la loi qui dit: “Le peu que l'on donne grandira et croîtra"....

Le grain de blé est petit, mais il a en lui la vie et l'esprit de sacrifice pour le bien de tous; il se développera et nourrira tout le monde! De même lorsque l'Amour naît dans notre vie, notre existence s'organise et l'abondance peut y prendre place. Si vous êtes dix, ou cent, à être altérés, et que vous ne disposiez que d'un litre d'eau à boire, le mécontentement sera inévitable, parce que les uns auront bu plus que d'autres, et certains n'auront rien eu. Mais si je vous conduis à la source, vous serez tous désaltérés et satisfaits, et aucune dispute ne s'élèvera. Or l'Amour est la plus puissante source et la plus abondante. Si vous allez vers elle, toutes les contradictions et disputes disparaîtront car chacun peut y puiser tant qu'il le désire. Avez-vous l'Amour? Alors vous avez tout! Sans l'Amour, vous perdrez tout! Si défavorables que soient les conditions dans lesquelles vous vous, trouviez, si vous appliquez l'Amour dans vos pensées et dans vos actions, votre situation ne tardera pas à s'améliorer. En premier lieu, cet Amour élargira et éclairera d'une nouvelle lumière votre intellect, votre coeur et votre volonté. En même temps, il transformera votre entourage; les êtres qui vous environnent s'adouciront à votre égard et votre vie deviendra plus légère.

Peut-on éviter les disputes même au sein du manque d'abondance?

On peut être satisfait du peu que l'on a. Si les gens vivaient dans l'Amour, il n'y aurait pas de famine, d'épidémies, de cataclysmes, de tremblements de terre. Les humains doivent commencer à penser, à réfléchir de cette nouvelle manière, qui est L'ABSOLUE NECESSITE D'APPLIQUER L'AMOUR DANS TOUS LES DOMAINES DE LA VIE. Comment construit-on une maison? D'abord en ayant d'elle une idée, une image. Ensuite en faisant faire par un architecte un plan de cette maison. Et enfin, en la faisant construire. Autrement, on dépense inutilement ses forces et ses moyens. L'humanité s'est créée, sans réflexion et sans plan intelligent, un ordre de choses que nous ne pouvons pas redresser facilement. En effet, on a construit dans l'erreur pendant tant de milliers d'années! Cependant, on se pose parfois la question:

Comment améliorer sa vie, et le monde?Par exemple, nous constatons une défectuosité, une lacune, à un navire qui navigue en plein océan. Comment y remédier tant qu'il navigue?

Il doit s'arrêter en quelque port, entrer dans un dock, et là, on pourra exécuter les améliorations nécessaires. Un autre exemple: dans un navire, les vivres sont sévèrement rationnés parce qu'on a embarqué plus de voyageurs qu'il n'en avait été prévus

Que doivent faire les passagers?

Ils doivent s'adapter aux conditions du moment,et attendre d'être arrivés au port pour trouver l'abondance, pour avoir de meilleures possibilités. Sur la terre, tout est raisonnablement prévu. Certains demandent:

“Y a-t-il un DIEU?"

Par le fait même que vous vivez, c'est que DIEU vit en vous! Vous désirez aimer et être aimés, ceci est aussi DIEU en vous. Actuellement, on cherche DIEU en-dehors de soi; c'est ridicule, car si vous ne Le trouvez pas en vous, est-ce dans les pierres que vous Le trouverez, ou dans les engins construits pour tuer? Si un être vous aide à faire le bien, c’est DIEU qui est en lui qui se manifeste. Ce sentiment intérieur qui nous pousse à nous aimer, à nous entraider, c'est DIEU en nous. L'idée fondamentale de DIEU est restée inchangée, réelle, profonde, de tout temps. Elle est restée la même dans le passé, et le restera dans l'avenir. Cependant, quand un enfant est petit, son Père se comporte avec lui d'une certaine façon, lui expliquant les choses comme on doit le faire avec un enfant. Quand le fils a grandi, le Père lui parle d'une autre manière; et pourtant, le Père est toujours le même. La chose la plus raisonnable de toutes les époques, c'est l'Amour, c'est DIEU...

Car cette réalité est de tous les temps, et d'une importance vitale. L'Amour doit être étudié avec un intérêt profond, et appliqué dans toutes les activités, car il possède des milliers de façons de s'exprimer. L'Amour nous conduira à la Vérité, d'où nous vient toujours notre liberté. Nous devons étudier les innombrables formes de l'Amour et les appliquer avec intelligence et foi; ainsi nous nous perfectionnerons sans cesse. C'est la connaissance qui nous conduira à la liberté. Si l'on donnait la liberté à ceux qui n'ont pas encore la vraie connaissance, à ceux dont la pensée n'est pas disciplinée et qui ne sont pas capables de bien réfléchir, ils ne pourraient l'apprécier, et la perdraient bientôt. Un peuple est comme une grande famille. L'ordre suivant lequel nous devons vivre n'a pas à être artificiellement créé; les lois que nous avons à suivre, nous pouvons les découvrir en étudiant le fonctionnement des organes de notre corps physique. Observons par exemple le travail de l'estomac, des poumons, du cerveau. Ce dernier accomplit des tâches plus subtiles, par des énergies électromagnétiques, alors que l'estomac s'occupe d'un travail plus grossier. Tout système dans l'ordre de la vie sociale doit être soumis à l'expérience...

Le gouvernement des peuples, dans le passé et dans le présent, a aussi fait l'objet de nombreuses expériences; pourtant, beaucoup de choses sont encore loin d'être parfaites! Il manque à l'homme d'aujourd'hui beaucoup de nourriture spirituelle; cette nourriture, il faut la lui donner.  

Quel est, Maître, votre rapport avec le matérialisme?

Le matérialisme en nous, c'est l'estomac; la vie spirituelle, ce sont les poumons; et la Vie Divine, c'est le cerveau, le système nerveux. Tout a sa place et son rôle en nous, mais le malheur consiste en ce que le matériel conserve encore la suprématie. Le Divin et le spirituel ne peuvent pas se manifester suffisamment, ni par conséquent s'équilibrer, s'harmoniser avec les autres forces dans la vie, et celle-ci devient anormale, insoutenable. On affirme que les médecins guérissent. Le médecin ne guérit pas; il sert seulement, et c'est la Nature qui guérit. Le médecin doit écarter les causes, les conditions, qui déterminent la maladie. Au malade, on doit donner le repos qui lui est nécessaire, la nourriture appropriée, de la lumière en abondance, de l'air pur, etc. Ce sont ces facteurs qui guérissent. Si quelqu'un vous prêche la liberté, sachez qu'il ne vous l'apporte pas. La liberté se trouve dans votre tête, dans vos poumons, dans votre estomac!

Dans l'éducation d'aujourd'hui, il faut introduire certains exercices appropriés, comportant des mouvements harmonieux. Dans nos exercices de la Paneurythmie, nous avons le cercle, le carré, le triangle, le pentagramme. En comparant les exercices de gymnastique qui se font couramment et les nôtres, on comprend clairement la particularité et la force de ces derniers, où le rythme et l'harmonie ne sont jamais absents. Nous voulons appliquer aussi la musique comme un des principaux moyens d'éducation. Il y a des mouvements musicaux qui améliorent l'activité du cerveau, d'autres qui ennoblissent et élèvent les sentiments, d'autres encore qui fortifient la volonté. Nous avons fait des expériences durant 15 ou 20 ans, avec des enfants, avec des adultes, et nous avons pu constater l'influence positive et bienfaisante de nos exercices. Toute théorie doit être éprouvée, essayée, mise en pratique pour connaître les résultats qu'elle peut donner dans la vie réelle...

Les éducateurs doivent s'intéresser au caractère des enfants qu'ils ont à instruire; ils doivent étudier la forme de leur crâne, de leur front, de leur nez, bouche, menton, etc. Le crâne bien développé est en liaison avec le monde Divin; la forme du nez, avec le monde spirituel; la forme de la bouche et du menton, avec le monde physique. L'éducateur et aussi les pères et mères, connaissant les différents caractères de chaque enfant, dans les trois états principaux de sa nature, peuvent bien mieux appliquer à chacun des particularités d'éducation, et adopter le comportement, qui donneront de bons résultats. Cette idée pourrait être développée dans tous ses détails; mais pour l'appliquer, il faudrait changer tout le système éducatif actuel, ses méthodes, et aussi le milieu où vivent les enfants. Il importerait de leur donner de meilleures conditions pour se développer, dont une des principales serait de les mieux nourrir, en priorité avec des fruits. Pensez qu'en parlant aux enfants un langage approprié, ils peuvent toujours vous comprendre. Ne vous servez pas d'idées abstraites, mais de formes vivantes prises dans la Nature même...

Faites-leur dessiner des fruits, des fleurs, des arbres, qu'on leur apprendra à observer au cours de promenades parmi la nature verdoyante. Pensez aussi au chant: la musique et les chants sont de puissants moyens d'éducation. Parlez aux enfants des bienfaits de l'eau, de l'air pur, du rayonnement du soleil, etc.. Conduisez-les, pendant des promenades, auprès d'une source et dites-leur quelque conte, dont leur pensée pourra se nourrir et se développer. Parlez-leur de la beauté du lever du soleil. Dans leurs Âmes enfantines pourront alors naître et se former des images vivantes et poétiques des forces si harmonieuses qui travaillent dans la Nature Vivante. ("Causeries et conversations du Maître, aux 7 Lacs de Rila", p.106 à 109)...Le Grain de Blé/Extrait de L'Enseignement de Peter Deunov  

Images 5

Source...Lecture PDF à suivre ICI...http://www.bratstvoto.net/vehadi/menufr/jzrano/jz_1964_028.pdf

Source...http://peterdeunov.org/

Publié par Cristalyne 12 Avril 2017  Colonne de feu 2