00mental 3***Le Mental Pur ***

 ***Si, avec un mental pur,quelqu'un parle ou agit,alors le bonheur le suit comme l'ombre qui jamais ne le quitte*** Bouddha***
 

Le mental pur ne crée pas de phénomènes, mais c'est un phénomène par lui-même.Un homme qui voulait une certaine console pour sa maison ne savait où aller en ville pour la trouver. Il avait son idée, la voulait de telle et telle sorte. Dès qu'il sortit, le premier magasin sur lequel son regard tomba avait ce meuble en vitrine. C'était la chose même qu'il lui fallait. Peut-être ne l'aurait-il pas trouvée en parcourant toute la ville. Mais son mental l'avait conduit à l'objet désiré.

D'où cela venait-il?

De la pureté du mental.D'autre part, le mental est comparable à l'eau. Même le fait de regarder un courant d'eau claire couler dans toute sa pureté est une des plus grandes joies que l'on puisse éprouver. Boire de l'eau pure est la plus grande des joies. Ainsi en est-il du mental. Le contact avec le mental pur, l'association avec le mental pur est la plus grande joie: qu'il parle ou non avec vous, il vient de lui une pureté, une pureté naturelle qui n'est pas faite par l'homme, mais qui appartient à l'âme et vous donne la plus grande joie, le plus grand plaisir. D'autres ont appris à parler, à amuser, et leurs manières sont polies, leur esprit est exagéré et leur parole, artificielle. Qu'est-ce que tout cela? Si la pureté mentale n'y est pas, rien en peut donner cette joie exquise après laquelle toute âme languit.

Et nous en venons à la question parfois posée; "Un être au mental pur semble la plupart du temps trop bon pour vivre et paraît souvent dépourvu de sens commun. Bien souvent le mental pur semble ne pas appartenir à ce monde". Oui, c'est vrai. Mais ce n'est pas la faute du mental pur, c'est la faute du monde pervers. Ce monde est allé de mal en pis; quiconque montre de la pureté mentale commence par être un paria et par sembler incapable quoi qu'il puisse faire.

Mais quelle importance faut-il donner à cela?

On peut tout aussi bien avoir un mental pur et être sage en même temps. L'être au mental pur peut travailler aussi dans les affaires du monde tout en étant aussi consciencieux, aussi compétent qu'un homme de ce monde; et celui qui est dépourvu de pureté mentale peut être capable de se créer un succès dans le monde, mais non pas un succès qui dure toujours.

Lorsque nous en venons à la question du succès et de l'échec, il n'y a pas de principe sur lequel ils puissent être basés. Il n'est pas vrai de dire: "Vous devez être honnête et bon et pur d'esprit si vous voulez remporter du succès". C'est très souvent le contraire. Cependant l'inverse n'est pas nécessaire pour avoir du succès. Bien souvent la malhonnêteté et le manque de pureté mentale apportent un grand échec à quelqu'un. Et si l'on peut établir quelque règle à ce sujet, c'est que si quelqu'un obtient du succès par l'honnêteté et la bonté, c'est que son succès dépend de l'honnêteté et de la bonté. Et le jour où celui qui obtient généralement du succès par manque d'honnêteté et de bonté est honnête et bon, il rencontrera un échec. Parce que leurs chemins sont différents. L'entière attitude mentale opère sur nos affaires de la vie. C'est des plus extraordinaire à observer. Plus vous y penserez, plus vous aurez la preuve que le succès et l'échec dépendent absolument de l'attitude du mental.

J'ai été très intéressé d'entendre un ami, représentant d'une grande firme de bijouterie et qui avait coutume de venir me voir pour parler philosophie, me dire ceci: "C'est étrange, j'ai souvent constaté en arrivant dans une maison où je pensais que les gens pouvaient payer plus que le prix du cours des objets, que lorsque j'étais tenté de demander un prix plus élevé que celui du cours normal et que je cédais à la tentation, je n'avais pas de succès. Et j'étais pourtant encouragé à faire comme mes camarades représentants qui vendaient une pierre peut-être quatre fois le prix de sa valeur à quelqu'un à qui cette pierre plaisait. Pourquoi réussissaient-ils et pourquoi pas moi?". Je lui répondis: "Votre chemin est différent du leur. Ils peuvent réussir par la malhonnêteté, vous pouvez réussir par l'honnêteté. Si vous prenez leur chemin, vous ne réussirez pas".

Parfois donc, celui qui est en train de se développer grâce à la purification mentale peut avoir à passer par de petits sacrifices, de petits échecs. Mais ceux-ci forment seulement un processus vers quelque chose de réellement substantiel et qui en vaut la peine. S'il ne se laisse pas décourager par un petit échec, il arrivera certainement à un degré où le succès sera sien. La pureté du mental fait jaillir les sources d'inspiration qui, autrement, sont tenues fermées. Et c'est par l'inspiration que l'on jouit de toute la beauté, qu'on l'apprécie et que l'on crée tout ce qui est bon pour la joie et le plaisir des autres.

J'ai visité un jour l'atelier d'un peintre. J'étais assis là depuis un quart d'heure et je me sentais envahi d'une telle dépression que je demandai à la veuve de ce peintre quel était l'état d'esprit de son mari. Elle me répondit: "Un état d'esprit terrible. Son esprit était déchiré". Je lui dis: "C'est ce que montrent ses tableaux". Ils avaient pour effet de produire la même influence sur tous ceux qui les regardaient.

Si nous avons la pureté du mental, nous créons la pureté. En tout ce que nous faisons: arts, politique, affaires, musique, industrie, nous répandons la pureté mentale. C'est même à tel point que ceux qui nous entourent, amis ou étrangers, ont tous part à notre joie quand nous les voyons.On dit que les maladies sont contagieuses. Mais je dis que la pureté mentale est contagieuse. Aussi a-telle pour effet de créer la pureté chez les autres. Certains la gardent longtemps; d'autres la gardent peu de temps. Cela dépend du mental.

Le mental est un entrepôt, un entrepôt de toute la connaissance accumulée par les études, les expériences, les impressions reçues par n'importe lequel des cinq sens. En d'autres termes, chaque son entendu, même une seule fois, y est enregistré; chaque forme vue par nos yeux, même un aperçu de cette forme, y est enregistré. Et quand notre cœur est pur, il projette la lumière de l'âme exactement comme la lumière jaillit d'un projecteur. Et le phénomène le plus extraordinaire est que la lumière est projetée par la volonté sur ce point particulier du réservoir que je nomme le mental, sur ce point que vous voulez trouver. Par exemple, vous avez vu une personne une fois une dizaine d'années auparavant et cette personne se présente à vous; vous la regardez et vous vous dites:

"Où l'ai-je vu?

A ce moment vous projetez la lumière de votre âme sur cette image qui fut tracée sur votre mental dix ans auparavant. Elle est encore là. Vous aviez tout oublié d'elle, mais l'image est là. Au moment où vous avez désiré la voir, la lumière de votre âme s'est projetée sur ce point particulier. Le plus étonnant est qu'il y a là peut-être un million d'images. Pourquoi votre lumière se pose-t-elle sur cette image particulière? C'est là le phénomène. C'est que la lumière intérieure possède un grand pouvoir. C'est un pouvoir créateur par nature. Et c'est pourquoi lorsqu'elle projette sa lumière, elle la projette sur ce point particulier...

00tete

Question:  Murshid, voulez-vous m'éclairer? Qu'est-ce que l'esprit subconscient?

Réponse: Je me sers très rarement du mot subconscient. Mais par le mot "mental", j'entends aussi l'esprit subconscient. Cet entrepôt dont je viens de parler est le subconscient. Il y a des choses dans cet entrepôt et elles vivent, ce sont des choses vivantes. Ainsi toutes les pensées et les impressions sont vivantes aussi. Rien ne meurt dans le mental. Cela vit et vit longtemps. Mais nous n'en sommes pas conscients, c'est dans notre subconscient.

Par exemple, une personne avait dit qu'elle irait voir un ami tel jour à telle heure. Elle l'avait oublié. Et puis, dans ses occupations de la journée, vient un moment où elle pense: "J'aurais dû être à tel endroit. Je n'y suis pas allée. J'ai entièrement oublié. Je devrais y être; pourquoi n'y suis-je pas? Pourquoi l'ai-je oublié?". Cette idée qui lui revient à la mémoire était dans son subconscient. Et comme sa volonté voulait le savoir, cela sortit; elle sût sans aucun doute qu'elle avait un engagement, qu'elle devait y être. Seulement, sur le moment, elle l'avait oublié. Où était-ce? Dans cette partie du mental qu'on nomme subconscient. Plus il y a de mots, plus il y a de complications. Le mental le plus élevé, le mental le plus inférieur - je dis simplement: le mental.

 

Question: Qu'advient-il de cet entrepôt après la mort...

Réponse: Il vient à une vie plus grande, une vie plus réelle qu'ici-bas. Je vous donnerai un exemple: j'avais un disciple qui était très intéressé par les exercices spirituels et les questions métaphysiques. Puis il s'éloigna pour devenir hommes d'affaires. Il m'oublia tout-à-fait. Durant dix ans, il ne fit jamais ses exercices. Il arriva qu'un jour je me rendis dans la ville où il vivait. Il se souvint alors de son ancien maître qui y était revenu et écouta ma conférence après laquelle tout ce qu'il avait appris dix ans auparavant, tout, redevint vivant pour lui. Il désira ardemment me voir. tout redevint vivant en un moment. Il me dit: "Tout cela est vivant pour moi? Dites-moi, s'il vous plaît ce qu'il faut faire". Il était désormais plein d'ardeur pour faire les choses.

Et c'est ainsi. Tout ce qui est dans le mental, tout ce à quoi l'on n'a jamais pensé, dont on ne s'est jamais préoccupé est là, et quand les occupations du monde en laissent le loisir (et les loisirs viennent après la mort), tout cela devient vivant. C'est pourquoi le ciel et l'enfer dont on parle se réaliseront suivant ce que nous avons accumulé dans notre mental; dans l'au-delà ce sera notre possession. Aujourd'hui notre mental est en nous; dans l'au-delà nous serons dans notre mental. Et c'est pourquoi ce mental qui à présent est notre mental, sera le monde dans l'au-delà. Si c'est le ciel, ce sera le ciel, si c'est l'autre endroit ce sera l'autre endroit. Ce sera comme nous l'aurons fait. Personne n'est attiré et placé là; nous l'aurons fait pour nous-mêmes, pour notre propre convenance. Nous aurons rassemblé ce que nous avons cherché. S'il était réellement important, un vêtement de prix se trouve là. Si vous constatez que ce n'est pas important, que c'est bête, c'est là tout de même.

Question: Les choses prennent-elles une forme dans le mental?

Réponse: Tout prend une forme. Même les choses inutiles prennent une forme dans le mental. Mais c'est une forme apparentée à la source de l'impression. Par exemple non seulement une peinture ou un tableau ont une forme, mais la musique aussi est un langage que les yeux ne peuvent voir mais que voient les oreilles. Ainsi le mental accumule toutes sortes de formes comme l'aigre, le doux, l'amer, le piquant, tous les différents goûts. Nous ne les voyons pas, mais ils empruntent une forme que nous distinguons et qu'enregistre le mental. Les yeux ne voient pas cette forme, mais le mental la voit en fait de la même façon que nous l'avons une fois goûtée. Dans le mental toutes les formes sont intelligibles de la même façon, exactement de la même façon qu'elles étaient lorsqu'elle venaient pas les différents sens.

Les impressions variées subsistent dans le mental après la mort. Car qu'est l'individu? Etre individuel est comme se trouver dans un brouillard. Quand divers organes physiques ne peuvent plus longtemps tenir l'esprit, ils tombent alors et l'esprit demeure. L'esprit est aussi individuel que la personne avait d'individualité dans le corps physique. Après le départ du corps physique au contraire, les impressions sont plus distinctes parce que la limitation du corps physique a disparu. Le corps physique est une grande limitation. Quant il a disparu, l'individualité devient plus distincte, plus capable de fonctionner que sur le plan physique...Pir-o-Murshid Hazrat Inayat Khan            

Source...http://www.soufi-inayat-khan.org/murshid/pum/pum2.htm

-oOo-

Publié par Cristalyne 08 Décembre 2016   Colonne de feu 2


 

×