00000victor

***La liberté commence où l'ignorance finit ***

***Les mots sont les passants mystérieux de l'âme***Victor Hugo***

Victor Hugo est né le 26 Février 1802 à Besancon en France. Poète, romancier et dramaturge, Victor Hugo est sans conteste l'un des géants de la littérature française. Les romans les plus connus de Victor Hugo sont "Notre-Dame de Paris" (1831) et"Les Miserables" (1862).

L'auteur des Misérables, des Châtiments et de nombreux poèmes a allié à la fois ambition, longévité, puissance de travail et génie, ce qui ne pouvait que concourir à ce mélange de fascination et d'irritation qu'il suscite encore aujourd'hui. I écrivait avec simplicité et puissance les bonheurs et malheurs de la vie. Victor Hugo était un travailleur acharné.

Entre 1827 ( Préface de son drame Cromwell) et 1830 (représentation d'Hernani, qui est l'occasion d'une célèbre «bataille»), Victor Hugo s'affirme comme le chef du romantisme.

De 1830 à 1840, il publie: un grand roman historique, Notre-Dame de Paris (1831) ; des drames, Marion de Lorme (1831), Le roi s'amuse (1832), Marie Tudor (1833), Lucrèce Borgia (1833), Ruy Blas (1838); et surtout quatre recueils de poésies, où il se montre maître dans l'expression lyrique des idées et des sentiments: les Feuilles d'automne (1831), les Chants du crépuscule (1835), les Voix intérieures (1837), les Rayons et les Ombres (1840).

Victor Hugo est mort à Paris le 23 May 1885 à 83 ans. Plus de 3 millions de personnes ont assisté à ses funérailles...

000vic ***C’est parce que l’intuition est surhumaine qu’il faut la croire ; c’est parce qu’elle est mystérieuse qu’il faut l’écouter ; c’est parce qu’elle semble obscure qu’elle est lumineuse. Victor Hugo, Proses Philosophiques***

« Vous êtes-vous parfois replié en vous-même, plongeant vos yeux dans votre propre mystère, songeant et sondant ? Qu’avez-vous vu ? Une immensité. Une immensité, noire pour quelques-uns, sereine pour quelques autres, trouble pour la plupart.

Presque tous les penseurs qui se recueillent et méditent aperçoivent en eux-mêmes (c’est-à-dire dans l’univers, l’homme étant un microcosme) une sorte de vide d’abord terrible, toutes les hypothèses des philosophies et des religions superposées comme des voûtes d’ombre, la causalité, la substance, l’essence, le dôme informe de l’abstraction, des porches mystérieux ouverts sur l’infini, au fond, une lueur. Peu à peu des linéaments se dessinent dans cette brume, des promontoires apparaissent dans cet océan, des fixités se dressent dans ces profondeurs ; une sorte d’affirmation se dégage lentement de ce gouffre et de ce vertige.

Ce phénomène de vision intérieure est l’intuition.

…L’intuition est à la raison ce que la conscience est à la vertu : le guide voilé, l’éclaireur souterrain, l’avertisseur inconnu, mais renseigné, la vigie sur la cime sombre. Là où le raisonnement s’arrête, l’intuition continue. L’escarpement des conjectures ne l’intimide pas. Elle a de la certitude en elle comme l’oiseau. L’intuition ouvre ses ailes et s’envole et plane majestueusement au-dessus de ce précipice, le possible. Elle est à l’aise dans l’insondable ; elle y va et vient ; elle s’y dilate ; elle y vit. Son appareil respiratoire est propre à l’infini. Par moments, elle s’abat sur quelque grand sommet, s’arrête et contemple. Elle voit le dedans.

Le raisonnement vulgaire rampe sur les surfaces ; l’intuition explore et scrute le dessous.

L’intuition, comme la conscience, est faite de clarté directe ; elle vient de plus loin que l’homme ; elle va au delà de l’homme ; elle est dans l’homme et dans le mystère ; ce qu’elle a d’indéfini finit toujours par arriver. Le prolongement de l’intuition, c’est Dieu. Et c’est parce qu’elle est surhumaine qu’il faut la croire ; c’est parce qu’elle est mystérieuse qu’il faut l’écouter ; c’est parce qu’elle semble obscure qu’elle est lumineuse. »...
 

Cet extrait des Proses Philosophiques (1860-1865) de Victor Hugo illustre toute la dimension spirituelle de l’intuition, celle qui nous relie à la conscience, à la lumière, au mystère et à la sagesse. L’intuition va à l’essentiel en dirigeant notre regard vers notre intériorité, qui à son tour, nous rend disponible au monde extérieur. « Chose inouïe, c’est au dedans de soi qu’il faut regarder au dehors » écrit Victor Hugo dans un autre recueil de textes poétiques...Victor Hugo

00victor hugo

***L'amour, dans les grandes âmes, c'est une estime céleste.
Victor Hugo Littérature et philosophie mêlées (1834)***

Source...158 Citations http://www.proverbes-francais.fr/citations-victor-hugo/
.99

 

Livres sur Victor Hugo

 

  • Biographie, par Max Gallo Coffret deux volumes
    Auteur: Max Gallo

    A quatorze ans, Victor Hugo écrit : " Je veux être Chateaubriand ou rien ! " Tout le monde a lu Victor Hugo, mais lui, que sait-on vraiment de lui, à part qu'il a fait tourner les tables à Jersey ? Le portrait que nous en dresse aujourd'hui Max Gallo est fascinant. Car presque au jour le jour, nous suivons l'enfant (Victor Hugo commence à écrire des poèmes à douze ans !), puis l'adolescent et l'homme, à travers ses écrits, éclairant de l'intérieur ce siècle passionnant que fut le XIXe, naissant de la Révolution pour mettre au monde la République.

     

     

  • Biographie de Victor Hugo, par Jean-Marc Hovasse

    Tome 1, Avant l’exil (1802-1851) 
    De Bonaparte premier consul à Louis Napoléon Bonaparte président de la Deuxième République, les cinquante premières années de la vie de Victor Hugo forment le premier temps d’une série de trois à laquelle il résuma lui-même sa vie (avant l’exil, pendant l’exil, depuis l’exil), mais c’est aussi le plus long et le plus éclairant.

 


Livres écrits par Victor Hugo

 

  • Les Miserables
    Auteur: Victor Hugo 

    C'est un tel classique qu'on a toujours l'impression de l'avoir déjà lu... ou vu : avec Michel Bouquet dans le rôle de Javert, ou bien Depardieu. Relire donc Les Misérables, publié par Victor Hugo en 1862, offre le plaisir de la reconnaissance et du recommencement. Toujours on sera emporté par la tension romanesque du livre, ses figures inoubliables, ses langues multiples - n'oublions pas que Victor Hugo est le premier à introduire l'argot et la langue populaire dans le français écrit -, ses histoires et son temps.

     

  • Notre-Dame de Paris
    Auteur: Victor Hugo

    Dans un Paris moyenâgeux, la belle Esmeralda fait battre le coeur de tous. Mais la jeune gitane est accusée de sorcellerie et doit être pendue. Quasimodo, le bossu au grand coeur, est prêt à se battre, envers et contre tous, pour la sauver. Ce roman de Victor Hugo est un véritable chef d'oeuvre.

     

  • Victor Hugo, Théâtre complet
    Auteur: Victor Hugo

    Édition de Jean-Jacques Thierry et de Josette Mélèze, préface de Roland Purnal. Tome 1 . Théâtre de jeunesse : Irtamène - À quelque chose hasard est bon - Inez de Castro - Amy Robsart. Drames en vers : Cromwell - Marion de Lorme - Hernani - Le Roi s'amuse - Ruy Blas - Appendice, 1840 pages. Tome 2. Drames en vers (suite) : Les Burgraves - Torquemada. Drames en prose : Lucrèce Borgia - Marie Tudor - Angelo, tyran de Padoue. Théâtre lyrique : La Esmeralda. Théâtre en liberté : La Grand-mère - L'Épée - Mangeront-ils? - Sur la lisière d'un bois - Les Gueux - Être aimé - La Forêt mouillée. Théâtre moderne : Mille francs de récompense - L'Intervention - Fragments - Appendice, 1936 pages. Bibliothèque de la Pléiade (No 170), Gallimard.

  • Top des livres de Victor Hugo...Source...https://www.senscritique.com/top/resultats/Les_meilleurs_livres_de_Victor_Hugo/849143

  •  

    Publié par Cristalyne 11 Avril 2018 Colonne de feu 2

  •